jeudi 30 janvier 2014

Lancement, ce soir à 19h, de TV Libertés!

 


Nous commencerons à diffuser nos programmes le 30 janvier avec un journal d’information quotidien à 19h00.

Puis très rapidement, arriveront sur TV Libertés, les émissions et les magazines de la chaîne.



dimanche 26 janvier 2014

Répression policière contre le peuple en colère!

Aux cris de «Hollande démission», 17 000 personnes selon la police, 160 000 selon les organisateurs, ont défilé ce dimanche après-midi à Paris, à l'appel du collectif «Jour de colère». Une manifestation qui s'est achevée par des affrontements entre des manifestants et les forces de l'ordre avenue de Villars (VIIe arrondissement). Au total 250 personnes ont été placées en garde à vue dimanche soir à l'issue des incidents.

Dix-neuf policiers ont été blessés, dont l'un a reçu un pavé sur la mâchoire, selon un bilan provisoire communiqué par la police. Douze personnes ont notamment été interpellées en début de manifestation, dont cinq pour «port d'armes prohibées».

Lors de la dispersion du cortège, des centaines de manifestants, masqués pour une partie d'entre eux, ont lancé des projectiles, des bouteilles, des pétards, des barres de fer, des poubelles et des fumigènes contre les forces de l'ordre qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes. La place Vauban, vers laquelle ont convergé les manifestants, a été bouclée par les CRS. «La France aux Français», «Hollande démission», criaient des jeunes.

Valls condamne les violences, le collectif accuse les policiers

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a aussitôt condamné «avec la plus grande fermeté les violences contre les forces de l'ordre commises par des individus, des groupes hétéroclites, de l'extrême et de l'ultra droite, dont le but n'est que de créer du désordre en n'hésitant pas à s'en prendre avec violence aux représentants des forces de l'ordre». Il a salué «le sang froid des policiers et des gendarmes et leur maîtrise devant des comportements totalement irresponsables», assurant que «tout sera mis en oeuvre pour retrouver les auteurs de ces actes inadmissibles».

En réaction, le collectif «jour de colère», qui ne confirme «aucune interpellation», a condamné «avec la plus grande fermeté les violences contre des manifestants pacifiques, commises par des provocateurs de la police, sans uniforme, agressant les forces de l’ordre elles-mêmes pour leur fournir un prétexte à la répression». Les organisateurs avaient par ailleurs dénoncé en fin d'après-midi des «violences policières» et accusé Manuel Valls d'avoir «déployé des moyens dignes de l’Ukraine, en attendant peut-être utiliser ceux employés à Damas».

lundi 20 janvier 2014

L'opposition nationale marche pour la vie!


Comme chaque année, le Parti de la France a participé à Marche pour la Vie à Paris à laquelle des milliers de personnes ont pris part.
http://www.parti-de-la-france.fr/


DEFENDS TON IDENTITE !