jeudi 27 février 2014

mardi 25 février 2014

Pour les municipales, la NDP 06 vote..nul(s)!

 
Communiqué de la NDP des ALPES MARITIMES:

Constatant l'impossibilité de mettre en place des listes communes avec les différents courants de droite nationale dans notre département, nous avons pris la décision de ne pas participer aux municipales. Nous aurions pu soutenir l'un ou l'autre. Nous aurions pu tenter de réconcilier des gens qui ont combattu autrefois ensemble..

Mais, devant tant de divisions, tant de rancoeurs, nous avons pris la décision la plus sage et la plus conforme à notre idéal.

Ainsi à Nice, il y aura pas moins de 4 listes de droite nationale!
Une liste "Bleu Marine" conduite par Mme Arnautu, une liste "Identitaires-ex Fn" conduite par M. Vardon, une liste "Rassemblement pour Nice" conduite par M. Peyrat, et une liste de frontistes dissidents conduite par M. Cotta.

La question est; pour quels résultats? 5% pour les uns, 3% pour les autres..
Et la mairie? pour le maire sortant.. C. Estrosi.

Nous refusons de participer à cette guerre fratricide. La NDP se bat pour le rassemblement de notre camp. A partir de là, notre choix est clair; on vote nul(s)!

Néanmoins, nous continuons notre travail de terrain, pour qu'au lendemain des élections, chacun tire le bilan de ces divisions, et comprenne que demain, il faudra faire l'union!


lundi 10 février 2014

Les suisses: maîtres chez eux !


 
Et bien oui le peuple helvète s'est prononcé pour la mise en place d'une législation qui va protéger la Suisse de l'immigration de masse, disons crument de l'invasion migratoire allogène. Car au-delà des mots, c'est bien de cela dont il s'agissait. Durant ces dernières semaines, les "grands" médias européens et européistes se sont acharnés à dénigrer le projet présenté à votation par l'UDC, voire même le principe même de la votation qui permet au Peuple de s'exprimer et de décider à la place des "élites". On a pu ainsi entendre répéter que le projet était dirigé essentiellement "contre l'union européenne" et "les ressortissants européens". Contre l'Union Européenne, c'est évident: les suisses entendent bien rester maîtres chez eux et ne pas recevoir de directives venus de ces bureaucrates non élus que sont les commissaires européens tout acquis au nouvel ordre mondial. Mais contre les "européens" ce n'est pas le cas: la Suisse ne se fermera pas aux européens détenteurs de savoir et de technicité qui sont appelés en Helvétie en fonction des besoins du pays mais elle se fermera assurément aux "ressortissants européens" sans travail ni formation, sans utilité pour le pays et qui dans leur immense majorité sont des congolais "belges", des indonésiens "hollandais", des turcs "allemands", des abyssins "italiens"ou des maghrébins "français" Un affreux pas en arrière a t-on entendu glapir "dans le poste" sans que personne ne soit autorisé à répliquer qu'il est des pas en arrière salvateurs qui vous empêchent de tomber dans l'abîme.
 
Comme une gigantesque gifle à la face des mondialistes et de leurs collabos ( le Conseil Fédéral, le grand patronat, les syndicats, les habituels lobbies sectaires et une poignée d'évêques ) et comme un bras d'honneur aux eurocrates qui sans vergogne se sont permis de les menacer de représailles économiques, les Helvètes ont décidé :
...que la Suisse gèrera seule l'immigration sur son sol, que les autorisations de séjour des étrangers y compris pour asile seront limitées par quotas tenant compte de critères comme la demande d'un employeur, la capacité d'intégration et une source de revenus suffisante et autonome, que les séjours durables comme les droits au regroupement familial et aux prestations sociales seront restreint, que les contingents d'étrangers admis à travailler en Suisse (frontaliers compris) seront établis en fonction de l'intérêt économique du pays et dans le respect du principe de préférence nationale, qu'aucun traité international contraire à ces dispositions ne sera conclu et que ceux existants seront renégociés pour être adaptés.
Bref, rien que des dispositions issues du bon sens populaire qui veut que l'on soit maître chez soi et que l'on préfère vivre et travailler avec les siens ou avec ses frères de peuple plutôt que de se voir imposer la présence et l'entretien à fonds perdus de surnuméraires venus d'un exotique "ailleurs". Félicitations à nos voisins Helvètes pour ce beau résultat et merci de leur roboratif exemple de sursaut vital.
Yves Darchicourt

lundi 3 février 2014

Nice-Cannes: Le Djihad, c'est maintenant!

En début de semaine, un des recruteurs présumés du djihad syrien a été interpellé à Nice. Depuis deux mois, plus d’une vingtaine de jeunes des cités azuréennes ont « disparu » à Alep

Un vrai réseau structuré qui recrute des gamins dans les cités de la Côte ? Lundi dernier, au petit matin, les policiers de l'antiterrorisme ont fait une descente à Nice. Une seule cible a priori. Une interpellation : un individu dont l'identité n'a pas été communiquée.

Arrêté à son domicile de la route de Turin, dans les quartiers est de la ville, cet individu d'une trentaine d'années a été placé en garde à vue à la caserne Auvare de Nice. En fin de semaine, il a été dans le plus grand secret transféré à Paris et déféré devant le parquet antiterroriste.

L'enquête ouverte par la DCRI - ex-DST - est consécutive au nombre inquiétant de vocations djihadistes constatées depuis la fin de l'été dans plusieurs quartiers des Alpes-Maritimes, de Vallauris à Nice en passant par Saint-Laurent-du-Var. Depuis le début du mois de septembre, près d'une vingtaine de très jeunes adultes ont « disparu ».

Brutale conversion

Rompant les ponts avec familles et amis, du jour au lendemain, la plupart sont passés clandestinement en Syrie via Antioche en Turquie et le nord de ce pays. Au-delà du nombre de ces jeunes, voire très jeunes - certains ont moins de 16 ans - candidats à l'exil en Syrie, c'est la brutale conversion à l'islam le plus radical de ces Azuréens qui inquiète. Le fait aussi que le scénario de ces exils est toujours le même, laissant supposer qu'un véritable réseau opère depuis la Côte d'Azur.

Longtemps les mamans de ces « apprentis djihadistes » s'étaient tues. L'une d'entre elles a fini, la semaine dernière, par alerter la police. Son fils de 16 ans venait il est vrai de « disparaître » avec une demi-douzaine d'autres jeunes de la cité. En moins de trois mois, c'était la deuxième vague de jeunes djihadistes qui quittaient la Côte d'Azur pour rejoindre les combattants syriens.

http://www.nicematin.com/cote-dazur/qui-sont-les-jeunes-djihadistes-azureens-partis-en-syrie.1550486.html

communiqué de la NDP 06:
Encore une fois, on découvre qu'il y a un fossé entre les discours de "fermeté" du ministre de l'intérieur, et la réalité sur le terrain. Le Djihad semble être, pour un certain nombre de jeunes, un modéle plus attrayant que la république exemplaire de Monsieur Hollande. Entre l'intrusion de la "Théorie du Genre" dans les programmes scolaires, et la légalisation du mariage pour tous, le parti socialiste détruit nos valeurs, nos traditions, et ce qui faisait de nous: une civilisation.

Dans les cités,  d'autres, ce sont emparés de cette déconstruction marxiste, pour se montrer comme des ramparts. Le pouvoir, à la botte des lobbies, est responsable de cette islamisation de nos villes, et de nos quartiers. C'est en tant qu'Européens, fiers de nos racines, que nous devons montrer l'exemple!

La NDP des Alpes-Maritimes s'insurge contre cette politique désastreuse pour notre cohésion nationale. On ne combattra l'islamisation de notre département, et de notre nation, qu'en affirmant notre opposition radicale à ces projets de dissolution de notre identité.

Nous sommes l'avant-garde de cette opposition, nous sommes la droite de conviction;
NATIONALE, POPULAIRE, IDENTITAIRE ET SOCIALE.


Pour nous rejoindre:
http://nouvelledroitepopulaire.hautetfort.com/

DEFENDS TON IDENTITE !